Tarologie

Fermer VIVRE LE COVID19

Fermer Organisation de l'année

Fermer LETTRE AU PERE NOEL

Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

<!--0901-->LETTRE AU PERE NOEL - LETTRE AU PERE NOEL

 
Noel sera particulier cette année. Avec humour, Marie-Françoise et nous fait partager ses pensées du moment.

"Cher Père Noël,
Sans doute trouveras-tu ma lettre bien incongrue après de si longues années de silence. 
La crise sanitaire qui malmène la planète n'y est sûrement pas étrangère, 
Elle m'a ouvert les yeux sur le modèle inconscient que tu représentes pour nous, en ces moments si particuliers.
A y regarder de plus près, à ta manière, tu as été un visionnaire.
Tiens, prends l'exemple de ces nombreuses lettres que les enfants t'envoient chaque année. Par ces commandes enfantines, bien avant Amazon, tu as jeté les bases du "click and collect", une sorte de "drive". Mais là, tu fais encore plus fort que les plates-formes de grande distribution ! Tu livres à domicile, tout seul et dans la même journée ! Moi je dis "Respect !".
Bien avant tout le monde, tu as mis en place les mesures barrières : quelle idée de génie de déposer tes cadeaux la nuit, alors que toute la maisonnée dort. Cette distanciation sociale malicieusement mise en place, personne ne songe à te la reprocher. Tu fais l'unanimité, sans l'ombre d'une contestation.
Non, non, ne soit pas modeste ! Cite-moi une seule mesure gouvernementale prise lors de cette crise sanitaire qui n'ait pas suscité le débat, la controverse, la protestation ?
Quant au confinement, tu es admirable.
Une seule sortie par an ! Je suis émerveillée par ton organisation, moi qui arrive à peine à limiter mes courses à une fois par semaine... Il faudra que tu me donnes quelques conseils. 
Cerise sur la gâteau, tes déplacements, vertueux et écologiques : neuf rennes devant un traîneau. Quoi de plus respectueux pour la planète ? 
Rassure-moi, les écologistes ne t'ont pas encore fait de remarques sur l'émission à effet de serre ? Et pendant que j'y pense, L214, il en dit quoi de l'exploitation de Rudolph, Tornade, Danseuse, Furie, Fringant, Comète, Cupidon, Tonnerre et Eclair tirant le traîneau chargé de cadeaux dans la nuit glaciale de Noël ? 
J'ose espérer qu'ils se montreront compréhensifs envers ton dévouement depuis tant d'années, ton grand âge, la joie que tu offres aux enfants émerveillés devant leurs cadeaux...Je devine.
Les indemnités pour les intermittents des spectacles sont si maigres que tu es encore obligé de travailler tant que ta santé le permet. Père Noël, quand tu descendras du ciel, n'oublie pas ton masque, pour toi et surtout pour nous : nous souhaitons tous te savoir avec nous les prochaines années, parce que ta bienveillance et ta sagesse sont nos plus beaux cadeaux.
Chapeau Père Noël.
Tu es plus fort que ce jeune paltoquet de Black Friday : non seulement ta distribution des cadeaux n'a pas été reportée d'une semaine, mais en plus tu t'es arrangé pour obtenir des autorités un déconfinement juste avant Noël, quitte à devoir reconfiner quelques jours après...
En avril, le Lapin de Pâques n'a pas bénéficié de ces privilèges. Aurais-tu profité de quelques accointances avec les décideurs pour qu'ils te délivrent ce précieux sésame juste avant la tournée de Noël ?
D'ailleurs, je me demande quelle case "Déplacement entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle", ou plutôt "Déplacement pour motif familial impérieux pour l'assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d'enfants", à moins que ce soit pour "Participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative".
J'espère quand même, cher Père Noël, que les hypocondriaques et les peureux ne te feront pas l'affront d'exiger de toi un test Covid négatif ou un certificat de vaccination lors de ton passage.
Au départ, ton projet n'était pas de gagné d'avance : un Père Noël à l'âge canonique qui depuis des années distribue des cadeaux sur un traîneau tiré par des rennes, dans la vie de tous les jours, personne ne voudrait y croire...
Et pourtant, à l'approche de cette fête, la magie opère : un tel dit avoir entendu le tintement des clochettes du traîneau, un autre a marché dans une bouse de Rudolph, un troisième a aperçu une silhouette fugitive fatiguée... Et les cadeaux sont bien toujours là, au pied du sapin ! 
Les cadeaux, justement, parlons en des cadeaux. Tout le monde sait bien que les cadeaux... Enfin, tu me comprends quoi !
Imagine un peu la tête de tous ces politiques, qui malgré leur soudaine générosité, n'auront jamais ton image de sage vieillard bienveillant, bon et généreux. A eux, dans vingt ans, on leur demandera encore des comptes. Cher Père Noël, il va te falloir être fort, parce que tu fais des jaloux, j'en ai bien peur.
Entre nous, avec Sylvestre, vous êtes de sacrés opportunistes : toi pour avoir organisé ta distribution de cadeaux jusqu'à éclipser la fête de la nativité ; sacré coup de communication ! Et Sylvestre, qui aurait pu n'être qu'un jour ordinaire se métamorphose en bonne fée porteuse de tous les espoirs à l'aube de la nouvelle année.
Tu vois, moi qui trouvais ringardes et excessives ces deux fêtes de Noël et de la Saint Sylvestre à une semaine d'intervalle, il m'aura fallu cette crise sanitaire planétaire pour mesurer l'importance de l'espoir qu'elles apportent.
Et l'espoir, plus important que les promesses d'un hypothétique vaccin, sera sûrement l'élément incontournable qui nous sortira de cette sinistre pandémie.
Prends bien soin de toi, lors de ta tournée nocturne. Marie-Françoise
PS : tu trouveras du gel hydroalcoolique sur la table, juste à côté des rissoles.





Date de création : 18/12/2020 @ 12:54
Dernière modification : 18/12/2020 @ 12:54
Catégorie : LETTRE AU PERE NOEL


Imprimer l'article Imprimer l'article


Recherche



Calendrier
Webmaster - Infos
A ne pas manquer
 "S'il fallait un jour que les forêts disparaissent, l'homme n'aurait plus que son arbre généalogique pour pleurer" Albert EINSTEIN

^ Haut ^